Skip to content

Les japonaises ont des secrets bien cachés

2011 octobre 16

Attention, pour cet article, ça va parler beauté. Eh ouais, des fois ça me prend aussi comme une envie de pisser. Donc ne fuyez pas, parce que ça peut concerner à la fois les filles et les garçons qui ont des petits problèmes de peau.

On considère souvent que nous, occidentaux, sommes au top de tout ce qui touche à la beauté et aux cosmétiques : marques reconnues mondialement, produits super chouettes et efficaces… Eh bien des fois on ferait mieux de se la fermer, moi j’dis. Parce que j’ai découvert récemment un truc qui bute. Et c’est typiquement japonais.

Dans mon jeune temps, comme un vrai mouton, j’ai fait comme tout le monde de mon âge : j’ai eu des boutons. Par milliers, comme une vraie calculatrice TI 80 (han la référence de vieille, jvous jure >_<). J'ai aussi fait comme tout le monde à mon âge : j'ai utilisé de l'Eau précieuse et du Biactol. En fait non, pas vraiment de Biactol : ma mère ayant des actions dans toutes les parapharmacies de France et de Navarre, j'ai écumé pendant pas mal de temps absolument tous les produits disponibles pour lutter contre l'acné dispo en para. Y compris des trucs vendus que sur ordonnance et qui m'ont littéralement grillé la peau. Donc, à 26 ans, je me retrouve avec une peau toujours aussi débile à faire des boutons (mixte à grasse quoi) mais aussi devenue très sensible à cause de la torture que je lui ai fait subir pendant des années (genre, elle est devenue intolérante aux produits La Roche-Posay qui sont censés être "doux" pour la peau...) et totalement déshydratée. Sans pour autant que l'aspect de ma peau s'arrange : outre les boutons, j'ai parfois des kystes, toujours autant de points noirs (hmmm glamour) et les pores éclatés qu'on dirait des cratères. Bref, il était temps d'agir, surtout que pendant 2 ans j'ai quasiment rien fait pour que ça s'arrange, avec un mec (ex) qui geignait à chaque fois que je me mettais de la crème parce que ça faisait bizarre contre sa joue et qui ne perdait pas une occasion de se foutre de ma gueule parce que je mettais des crèmes, alors que lui ne met rien du tout et a une belle peau. Ce qui, soit dit en passant, est totalement normal (et injuste), parce que les hormones des filles influent aussi sur l'état de la peau et n'ont aucun état d'âme à la faire passer de peau géniale à l'état de pépinière à furoncles en moins de 2 jours, surtout à l'approche des règles. Bref. Cet été, je me suis transformée en vers luisant, avec une peau épaisse de rhinocéros telle que j'avais plus qu'une seule ligne de ride quand je plissais le front, là au milieu. Très inconfortable et désagréable, surtout quand on prend le RER le matin et qu'on sort en ayant l'impression d'avoir besoin d'une douche, alors qu'il n'est que 8h30 du matin. Une visite en parapharmacie et une envie de meurtre contre une vendeuse plus tard ("oh, mais vous avez la peau super grasse vous!" "non, effet RER B..."), j'en suis ressortie délestée de 60 euros (non, faut pas déconner, je n'ai acheté qu'un produit) et d'une envie de vengeance contre ma peau chiante au possible : ça va saigner. Je me suis donc tournée vers les blogs beauté et la sapience innée de l'Internet mondial et globalisé. Et j'ai scruté un peu vers l'orient, parce que ça change. Le credo de la femme asiatique et surtout japonaise c'est que pour être belle, il faut avoir une belle peau et que pour avoir une belle peau, il faut l'entretenir. D'où la prolifération de plein de marques de beauté absolument inconnues chez nous, de produits pour toutes à utiliser tous les jours avec des actifs réservés chez nous aux vieilles parce que c’est pas glamour et plein de produits mignons et quand même hyper efficaces. Par exemple, la BB crème, concept occidental à la base et qui se répand petit à petit en Europe (avec une pub pour une BB crème Garnier qui commence à peine à percer à la télé), est un produit ultra banal en Asie (sauf ptêt en Corée du Nord), comme des dizaines d’autres qui sont pour nous révolutionnaires alors que ça se fait depuis des années à l’autre bout du monde.

J’ai donc adopté le layering, ou comme on dit en France, le Millefeuille (allez voir le lien, c’est hyper utile). Et non, ce n’est pas un truc à manger.

Le layering est une technique ancestrale des femmes japonaises, qui ont trouvé le moyen de squatter un temps indéfini la salle de bains en ayant une bonne excuse pour le faire.

Le layering, c’est une routine de soins au minimum en 4 étapes pour le soir et en 3 étapes le matin, à effectuer tous les jours, toute l’année et qui marche aussi bien avec des produits asiatiques que des produits bien d’cheu nous :

1 – démaquillage avec de l’huile achetée dans le commerce (huile d’olive ou isio 4…) ou une huile spécial visage, à appliquer avec les doigts. Bon, je vous recommande quand même l’huile spéciale pour le visage, hein, vous sentirez moins la salade tomate-mozzarella. Cette étape sert à enlever le maquillage (seule l’huile convient au démaquillage des trucs les plus tenaces) et la pollution.
2 – lavage avec un savon doux ou un liquide moussant doux avec les doigts. Cette étape vise à enlever l’huile et à éviter le bouchage des pores.
3 – passage d’une lotion avec un coton (ou avec les doigts) ou d’un masque à la lotion pour parfaire le nettoyage et rééquilibrer le PH. Je maîtrise pas encore trop cette étape, mais ça va venir :3
4 – appliquage de crème hydratante, avec sérum(s) par dessous si y’a des problèmes spécifiques à traiter ou si vous avez plus de 26 ans.

Ca, c’est la routine pour le soir. Le matin, on zappe l’étape démaquillage, parce qu’il n’y a rien à démaquiller… Ca s’accompagne de massages divers et variés, de trucs exfoliants (sans grains, les trucs exfoliants, malheur de malheur! ça agresse la peau!), de masques (sans argile! ça agresse et graisse la peau) et de plein de trucs pour faire du bien à la peau. Bref, si vous êtes des quiches, ne vous bilez pas, les japonais y zont tout prévu. Le basic 3 temps de Clinique ça marche aussi bien qu’étant un peu différent, mais en mettant une crème hydratante ensuite. Et si vous êtes pauvres, ça marche quand même aussi, suffit juste de choisir des produits adaptés à sa peau et po chers.

Hé ben déconnez pas, mais chez moi ça marche. J’ai la peau moins épaisse, moins de boutons et quand j’en ai ils partent plus vite, en 1 jour ou 2 maxi. Sauf les gros chtards hormonaux qui me font chier, mais ça j’y peux rien, hein. J’ai moins de points noirs et de kystes. J’ai aussi moins de pores dilatés…. Ma peau est moins grasse, moins luisante. La journée, quand j’ai des boutons qui me grattent (les fameux hormonaux, qui ne supportent rien), j’utilise le pschit d’Avène à l’eau thermale, qui fonctionne nickel, en plus ça fait marrer les collègues. Et j’adapte les soins à ma peau, selon ses besoins :3

Et c’est adapté à tous les types de peau, il suffit de choisir ses produits.

Depuis que je me sens beaucoup plus encline à me caresser la peau tout le temps parce qu’elle est devenue ‘achement plus douce, je suis un peu plus encline à respecter les japonaises qui passent 3 plombes dans la salle de bains, pour avoir inventé un truc qui bute tout. Par contre maintenant je scrute tous les sites internet de vente de cosmétiques asiat’ et je demande à des gens qui vont au Japon de me ramener plein de cosmétos de là-bas. Parce que ouais, les produits asiatiques c’est pas réservé qu’aux asiatiques. D’ailleurs ça me fait plaisir d’avoir à portée de commande autant de produits adaptés à mon type de peau, parce qu’en France j’ai un peu l’impression de passer pour une alien, avec ma peau pas comme les autres (on m’a déjà dit qu’une peau grasse, mixte ne peut pas être déshydratée et sensible)… Donc ça fait un peu monomaniaque mais j’assume :p

Bon, sinon mon wordpress me fait suer à m’obliger à taper mes balises de liens hypertexte à la main. Mise à jour de meeeeeeerde >_<

9 Responses leave one →
  1. Patalo Popo permalink
    octobre 16, 2011

    On a la même peau, c’est fou ! J’ai jamais réussi à savoir si elle était sèche/grasse/déshydratée/sensible/bla bla bla tant elle chope tous les problèmes de toutes les catégories.
    J’espérais me débarrasser des boutons/points noirs/ trucs pas sexy sur ma peau avant mes 20 ans, mais plus je m’en approche plus je désespère.

    ça confirme en tout cas une fois de plus tout le bien que j’entends à propos du Millefeuille par ci par là, faudra vraiment que je tente pour de vrai quand je serai riche.
    En attendant je me limite à un démaquillant tout bête+savon pour le visage+produit sous ordonnance contre les boutons pas beau qui décape bien (wééé)+ crème hydratante, et ça va déjà un peu mieux depuis quelques mois (même si je suis quasiment sûre que le stress « je suis en prépa » n’arrange pas les choses )

    En fait il ne me manque que l’huile et la lotion mais je sais pas quoi prendre, pareil pour tout ce qui est masque, j’ai peur des réactions de ma bâtarde de peau D:
    C’est quand même la croix et la bannière de trouver de bons produits dès qu’on a pas une peau parfaite

  2. décembre 11, 2011

    aaahh je suis rassurée, je ne suis pas la seule +de 25ans qui se coltine toujours des spots sur la figure avec des boules bizarres qui font mal ou des boutons qui grattent é_è (d’ailleurs HS, mais il existe une lotion dispo que sur ordonnance (donc prescrite par les dermato en général) pour lutter contre ces trucs infâmes).
    Une amie m’a parlé du millefeuille aussi, et j’avoue que malgré moi je l’utilisais déjà plus ou moins : huile démaquillante Shu Uemura, et crème hydratante/exfoliante Avène le soir, et le matin gel sans savon Avène + crème hydratante matifiante Avène.
    Bref, je vais parfaire un peu ça, ton article m’encourage à aller plus loin vu que les résultats sont là !

    Sinon, pour la BB crème de Garnier, je vous la déconseille très fortement. Pour parler poliment, c’est une grosse merde/arnaque à 15€. Rien à voir avec les BB Cream style Misha.

  3. Natth permalink
    janvier 13, 2012

    Depuis quelques mois, j’ai souvent des problèmes de boutons (type piqûres de moustique) autour de la bouche. Mais je pense avoir plutôt le peau sèche et réactive, ne serait-ce que pour ma main droite qui saigne au-dessous de 0°C (j’y ai donc échappé cette année) ou de ma lèvre inférieure qui se fend trop facilement (ma mère s’était même demandée si je ne m’étais pas cognée quelque part pour que ça se fende à ce point). Et les joues, ce n’est pas mieux. Je me dessèche comme une vieille chose de 35 ans @_@
    Comme j’ai visiblement la peau sensible, j’ai préféré les produits bio (Kibio et l’huile végétale d’argan). Je repasserai pour papoter du résultat ^^

  4. Tata Simone permalink
    janvier 15, 2012

    Bon choix pour l’huile d’argan :3 Elle est excellente pour hydrater, régénérer, combattre à peu près tout, bref, une huile à peu près couteau-suisse :p A ce que je lis un peu partout, le bio est aussi un très bon choix pour la peau (je ne mets pas de produits bio perso), mais attention aux huiles essentielles, ça fait des réactions de fou si tu y es sensible ou allergique.

    Sinon, ta peau a besoin d’environ 1 mois pour se renouveler ; c’est le temps estimé pour juger de l’efficacité d’un produit de beauté.

  5. Natth permalink
    janvier 18, 2012

    Jusqu’à présent, je n’ai jamais eu de problème d’allergie. Je pense donc que les huiles essentielles ne devraient pas me poser de problème. D’ailleurs, elles entrent dans la composition de certains produits, mais je ne les utilise pas pures.

    J’ai reçu mon colis ce soir, premier essai. L’huile et le savon, ça va, mais je crois que j’ai trop insisté sur la lotion. J’ai dû me rincer le visage après en avoir mis. Je l’ai fait pour l’huile et le savon aussi, mais là ça me paraissait évident. J’ai un peu forcé sur le sérum, mais je n’en ai mis qu’autour de la bouche et sur le menton. J’espère qu’il supprimera les gerçures et les cinq ou six points rouges qui ne partent pas. Il faudra quand même que j’en mette moins la prochaine fois. Le contour des yeux est bien rentré tout seul et la crème m’a permis de ne plus avoir les joues en toile émeri 🙂

    Les pots, surtout la crème, m’ont paru tout petits. Cependant, j’en ai mis très peu et j’ai parfois l’impression d’en avoir mis un peu trop. Ils devraient durer longtemps, ce qui explique leur prix, surtout celui de la crème. Par contre, j’ai utilisé plus d’huile, mais elle ne coûte rien à côté. Seconde partie demain matin ^^

  6. Makiki-chan permalink
    janvier 3, 2015

    J’ai un site pour toi comme ça t’auras plus à demander à tes collègues ou amis, je sais pas ! C’est http://www.korean-makeup.com c’est en français, en euros, c’est archi sécurisé donc c’est super sûr ! Je te le rcommande !

  7. Tata Simone permalink
    janvier 11, 2015

    Je te remercie pour le lien 😀

    En général je commande directement sur des sites coréens ou japonais, mais depuis le temps certains sites français valent effectivement le coup :3 En plus ce site a ma ligne de produits préférée à l’aloe vera, nyaaaaaaaaaaaaaaaaah!

  8. An White permalink
    septembre 5, 2015

    Il est vrais que l’hygiène de vie fais réellement toute la différence, mais il y a autre chose. Vous avez remarquer comme les asiatique ont souvent beaucoup de cheveux ? Ce n’est pas anodin, car contrairement à nous leur hygiène de vie, de l’alimentation à soins beauté et temps de sommeil plus court que le notre, est très différent et fait qu’il produisent en grande majorité moins de testostérone que nous qui consommons moultes aliments industrielles riche en glucides, gluten et huiles de palmes qui les libère ces derniers. Et étant donner que l’augmentation de testostérone est responsable de l’augmentation proportionnel de dht (dihyotestosterone) responsable des chutes de cheveux d’origine hormonal, comme le stress d’ailleurs qui sécrète beaucoup d’androgène ( testostérone « libre » qui devient de la dht). Et justement, le plus faible taux de testostérone chez les asiatiques ( dont ces derniers sont d’ailleurs souvent moins muscler que les européens) produisent donc peu de dht, dht qui est l’hormone qui régule aussi le sébum de la peau et donc PEUT être responsable de l’acné. Les scientifique ne connaissant encore pas totalement l’importance de la dht mais qui selon est vitale, il est impératif de ne pas se débarrasser totalement de la dht par des cure excessif de zinc + gélules de racine d’ortie, + huile d’émeu, + 3 et 4 verre de thé vert correctement infuser. Il faut faire un petit peu de tout en faisant particulièrement attention à nos choix, surtout chez les femmes qui, quant à elles, n’en possède qu’intimement par rapport aux hommes. Il est donc impératif de tout d’abord modifier son aliment avec:beaucoup de légumes et de la viande ou poisson (pas en quantité excessif) pour le dîner et seulement des légumes pour le repas du soir ( pour petit déjeuner et goûter à vous de voir je dirais). Et se ne sera qu’après 6 mois de modification de l’alimentation qu’on voit de réel résultat et on juge quels produits anti-dht on choisit en faisant particulièrement attention aux quantités ingurgités. Pour conclure, je dirais que les produits vendu en pharmacie et prescrit par les dermatologues ( exp: crème à base de peroxyde de benzol et autres) sont en réalité particulièrement efficace mais ne traite pas la réel cause de l’acné, donc bon à prendre mais il faut bien penser à s’hydrater la peau avec de la crème très régulièrement. Si ça peut aider des personnes qui souffrent d’acné j’espère que ce long speech vous aura éclairer sur comment se débarrasser de l’acné.

  9. An White permalink
    septembre 5, 2015

    qu’infimement par rapport aux hommes je voulais dire, ligne 21

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS