Skip to content

Je les ai, je les ai, je les aiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!

2010 octobre 20
by Tata Simone

Owi Nightrunner 5 <3

Suite de la saga d’Alec et Seregil, Nightrunner 5, appelé White Road. Avec en plus un recueil d’histoires courtes sur les deux zozos que sont les héros, qui s’aiment d’un amûûûûûr pur et sans faille. Ouais, c’est encore des trucs de monsieurs qui se tripotent, on ne se refait pas, mais l’univers est sympa et sort un peu des sentiers battus. Tiens, tant que j’y suis, je vous conseille Le royaume de Tobin de la même auteuse, qui est une saga en 6 épisodes (3 dans la version originale) qui raconte la jeunesse d’une des plus fameuses reines historiques décrites dans la saga Nightrunner. Sans tripotages entre mecs. Mais avec pas mal d’épées, de magie ancienne et de gens un peu fous.

5 Responses leave one →
  1. octobre 20, 2010

    Après avoir lu ce billet, je me disais que ça ferait un bon cadeau pour une de mes amies, mais après un rapide coup d’oeil sur Amazone, ce dernier ne me pond que des bouquins en Anglais… Ca n’a pas été édité en Français ou bien c’est juste que le nom a été traduit bizarrement ?

  2. octobre 21, 2010

    Ah, eu oui effectivement j’ai oublié de préciser que je l’ai acheté en anglais, je modifierai ça plus tard :x. Nightrunner est actuellement en cours de traduction en français, mais dans une édition tellement bâclée (sans carte, aux noms mal traduits et pas calqués du tout des traductions précédentes ! incompréhensible) et chère qu’il est préférable de le lire en anglais : 20 euros le bouquin traduit en français contre 5 et des bananes en anglais… Faut pas pousser. La série du Royaume de Tobin, la première série traduite en français est quant à elle bien présente en intégralité et en français sur Amazon.

  3. Natth permalink
    octobre 21, 2010

    J’avais lu sur un forum que l’éditeur français n’allait pas continuer cette série pour l’instant, car elle s’était mal vendue. L’un des membres du forum en question avait envoyé un courrier et on lui avait répondu qu’il cherchait un moyen moins coûteux d’achever ce cycle. J’avais emprunté le livre à la bibliothèque, mais je n’avais pas accroché à l’histoire. Par contre, je confirme que les personnages avaient l’air très intéressants.
    Dans les trucs de messieurs qui se tripotent, j’avais adoré « A la pointe de l’épée » (Swordspoint), d’autant plus que l’adaptation française était très réussie. C’était plutôt le genre cape et épée, complot politique (mais vraiment tordu à souhait le complot ^^), et en arrière-plan une réflexion sur la violence, l’identité ou le choix. Le second a l’air bien, mais je ne l’ai pas vu en France. Encore un titre qui s’est mal vendu je suppose :/

  4. octobre 21, 2010

    Bah… Quand on traduit mal un livre, à moins que ça soit d’un auteur super connu, bien évidemment que ça ne se vend pas et encore moins à prix d’or comme dans le cas de cette saga ^^ ». D’ailleurs, je lui dirais bien 2 mots à cet éditeur à ce sujet, moi è_é. Bref, faut que je développe tout ça dans un article.

    Par contre merci pour Swordspoint, je vais y jeter un oeil dès que possible :3

  5. octobre 22, 2010

    Tata -> ça ne tiendrait qu’à moi, je l’aurai pris en Anglais, malheureusement mon amie ne maitrise pas assez la langue de Shakespeare pour tenter le coup :/

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS