Skip to content

Petit message de haine

2010 septembre 20
by Tata Simone

Je m’adresse à toi, petit mâle qui as cru m’utiliser comme mouchoir sur lequel on s’essuie avec mépris.

Toi, le petit mâle qui as cru que je me laisserais faire et que je me laisserais humilier sans rien dire.

Toi, le petit mâle qui considères certainement les femmes comme des putes bonnes à se faire trouer, sauf ta mère, sainte parmi les saintes.

Toi, le petit mâle, qui es encore jeune mais déjà dégueulasse dans ta tête, tellement la merde s’y est accumulée sans jamais en sortir autrement que par ton anus.

Toi, le petit mâle, que je ne connais pas mais qui m’a forcée à faire connaissance avec toi.

Toi, le petit mâle qui as profité de la promiscuité pour épancher ta lâcheté et ton mépris sur moi.

Toi, le petit mâle, qui es tellement persuadé de ton intelligence et de ta supériorité envers une simple femelle.

Mais tu es peut-être marié, ptit mâle, dans ce cas je plains ta femme, une autre femelle comme moi qui te subit peut-être.

Mais la femelle que tu as emmerdée dans le métro, elle te hait, sans même te connaître. Elle te méprise, toi et ta petite fierté de mâle tenu par les couilles. Elle te vomit, tellement tu es représentatif d’une minorité de mecs persuadés qu’une femelle ça se la ferme et ça subit ce que tu lui fais endurer car elle est là pour ça. Et si elle avait pu t’en coller une sans se casser la gueule ou lâcher ses sacs dans le métro bondé, elle l’aurait fait, de toute sa force et en utilisant les dents pour aller te couper là où tu sais.

Enfin, elle pense qu’une maladie ça se soigne, et que, petit mâle, tu en as besoin. Elle pense surtout qu’en 2010 le porno sur internet dispose de suffisamment de publicité pour éviter l’incontinence, surtout sur une femelle qui n’a rien demandé. D’ailleurs, tu semblais bien gagner ta vie, le Bois de Boulogne n’est pas si loin, là-bas ils savent gérer le problème.

Au final, la femelle pense surtout à la petite satisfaction qu’elle a eue à t’interrompre dans ta jouissance et ton éjaculation sur ton slip à ses dépens, ta bite collée à travers le tissu à sa fesse droite dans une rame bondée du métro 13 en heure de pointe. Ca, ça n’a pas de prix.

2 Responses leave one →
  1. septembre 21, 2010

    Irk.

  2. septembre 12, 2011

    love is note every thing
    le mâle rend la personne solide plus que avant merci de m’avoir fait du mâle car grasse à ce mâle je suis solide now

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS