Skip to content

Tout va bien

2009 octobre 21
by Tata Simone

En France, il est possible de chanter une chanson qui décrit des violences faites sur une femme parce qu’un viol et un avortement à l’Opinel, c’est à cause d’un « dépit amoureux » et c’est « normal », mais SURTOUT pas sur la police, parce que sinon cela s’appelle de l’incitation à la violence et ce n’est pas bien du tout. Sisi, c’est le ministre de la culture qui le dit, il paraît même que la chanson du premier qui raconte son « désespoir amoureux » serait comparable à du Rimbaud, vous savez, le poète là, avec des rimes et tout et tout.

Bon, je n’ai plus qu’à passer mon concours de la fonction publique pour devenir flic, voire changer de sexe, comme ça on ne m’emmerdera plus et en plus je pourrai même tout faire pour empêcher certains hommes de taper leurs femmes/copines… Avec une femme tuée par son conjoint tous les trois jours environ, sans compter toutes celles qui se font tabasser tous les jours, j’aurai de quoi faire.

Ah, mais si je change de sexe, puis que je sors avec une fille et qu’elle me trompe, je pourrai quand même lui ouvrir le bide à l’opinel?

Bref. La misogynie, ça saoule à force, tellement que ça donne envie de couper quelques couilles de connards pour s’en faire des colliers. Oh, pardon, une fille ne doit pas dire ce mot-là, c’est vilain et sale, parce que les filles c’est tout mignon et gentil, genre un ange avec des zailes, enfin, tant qu’elle n’ouvre pas la bouche et qu’elle ne revendique aucun droit. Sinon elle devient une furie hystérique.

PS : mon article de départ était beaucoup plus violent, heureusement que je ne l’ai pas publié hier soir quand j’ai appris la nouvelle.

PPS : chéri je t’aime :3

7 Responses leave one →
  1. octobre 21, 2009

    article de départ ? quelle nouvelle ?

  2. Natth permalink
    octobre 22, 2009

    C’est une impression ou on n’arrête pas de se ramasser des cas comme ministres de la culture =__= ? Entre ça et sa position sur l’affaire Polanski… En fait, il reste logique dans les c****ries qu’il raconte.

    Raton >> Je pense qu’elle parlait de cette nouvelle : http://www.lemonde.fr/culture/article/2009/10/19/frederic-mitterrand-juge-la-chanson-d-un-rappeur-intolerable_1256006_3246.html

  3. Tata Simone permalink
    octobre 22, 2009

    Bah, sur le point de vue de la culture à proprement parler, Albanel était bien pire, parce qu’elle n’y connaissait strictement rien et s’est attiré le mépris de pas mal de monde dans le secteur (financer la culture par une taxe sur les hôtels de luxe, il fallait vraiment y penser). Là je soupçonne M. Mitterrand d’être pas mal misogyne… Mais au sein du gouvernement actuel, il n’est hélas pas le seul.

  4. popo permalink
    octobre 25, 2009

    J’aurais bien aimé lire la version violente, puisque visiblement on ressent les choses de la même manière…
    D’ailleurs c’est tout bête, mais souvent je me dis que je voudrais être vue comme un être humain avant d’être vue comme une fille.

  5. Natth permalink
    octobre 25, 2009

    je voudrais être vue comme un être humain avant d’être vue comme une fille >> Il ne faut pas désespérer pour ça, mais je pense qu’il ne faut pas trop en demander avant un certain âge… Et qu’avec certain(e)s, ça ne vient jamais.

    Pour prendre un exemple banal : Je participe souvent à des JDR sur table ou en ligne. Mes partenaires de jeu sont pour la plupart des hommes plus âgés que moi (j’ai 32 ans). Lorsque je joue ou que je discute avec eux, je ne ressens pas de différence à cause de fait que je sois une femme. Finalement, autour d’une table ou devant l’écran, on se considère comme des êtres humains avant tout.

    De même, il m’arrive souvent de discuter sur certains forums (notamment liés aux mangas) et d’avoir la même impression. Les gens sont là pour parler d’une même passion, pas pour jauger la tête du fan en face. Mais là aussi, je pense qu’il y a une majorité de gens ayant dépassé les 25 ans, voire plus.

  6. Tata Simone permalink
    octobre 26, 2009

    Natth, ce qui se passe sur Internet n’enlève rien de ce qui se passe quotidiennement dans la vie réelle. J’ai déjà eu la sensation très désagréable d’être réduite à un statut de « fille potentiellement baisable », c’est humiliant et je me suis sentie salie, le pire c’est que c’était sur mon lieu de travail, une grande entreprise française, et par un ingénieur, comme quoi sortir d’une grande école n’est pas gage d’intelligence.

    Moi aussi, j’aimerais être vue comme un être humain avant d’être une fille, mais maintenant je sais que si je ne me bats pas pour ça, je n’aurai jamais ce que je veux. Et pourtant, être une fille, c’est génial, dommage que des connards (j’inclus une moitié féminine dans cette qualification) nous pourrissent quotidiennement la vie, sciemment ou inconsciemment, par bêtise ou ignorance.

  7. Natth permalink
    octobre 26, 2009

    Mon message ne devait pas être très clair, car je ne pensais pas qu’à Internet dedans. C’était du moitié/moitié en quelque sorte, vu que je parlais autant de rencontres IRL que virtuelles. Honnêtement, je trouve qu’une différence de regard liée à l’âge reste assez fréquente.

    Concernant le travail, j’ai plutôt eu de la chance car je n’ai jamais croisé ce genre de spécimen. D’un autre côté, je travaille souvent avec des gens plus âgés que moi et/ou déjà casés, donc ça doit jouer aussi. Mais les blaireaux qui ne se calment que dans la tombe existent malheureusement.

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS